Partir aux USA – Formalités d’entrée, santé, météo – Guide de Voyage Etats-Unis

ETATS UNIS D’Amérique / USA – Plans pratiques, préparez votre voyage…

1. Formalités

Les voyageurs français, belges, suisses ou des 35 pays suivants (Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Brunei, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Corée, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède), y dedans les enfants de tout âge, se rendant aux Etats-Unis que se soit pour un séjour touristique, un voyage de business ou un transit, n’ont plus besoin d’aller chercher un visa classique auprès des autorités gouvernementales présentatrices des US dans leur pays à condition de :

A. Avoir un passeport électronique ou biométrique en cours de validité (quelle que soit la date de délivrance), OU un passeport individuel à lecture optique en cours de validité reçu avant le 25 octobre 2005. Partant de ce fait, l’obtention d’un visa ou d’un nouveau passeport devient exigible.
B. Etre accepté à la demande de l’autorisation de voyage: ESTA Visa
C. Avoir réserver  un billet d’avion aller-retour ou un billet de croisière
 (prouvant votre sortie du territoire USA)
D. Demander un séjour de 3 mois maximum (Impossible prolongé le voyage sur place, le demandeur ne peut pas changer de statut, accepter un emploi ou étudier).
E. Avoir une preuve de solvabilité (carte de crédit, chèques de voyage, etc).

INFORMATIONS SUR LESTA :
La demande d’autorisation ESTA est obligatoire depuis le 12 janvier 2009 pour tout passager :
– de nationalité française ou d’un pays adhérant au Visa Waiver program (cf liste des pays mentionnés plus haut)
– Allant en déplacement aux USA pour du tourisme et pour moins de 90 jours
– Passant par les Etats-Unis dans le cadre d’un voyage effectué vers un autre pays. Dans ce cas, les demandeurs devront écrire « in transit » dans l’encadré réservé à leur destination finale.
– arrivant sur le territoire américain par voie aérienne ou maritime (hors bateaux privatifs)

Adultes et enfants (n’importe quel âge) sont soumis à la même procédure. En revanche, l’ESTA n’est pas demandé aux personnes ayant un Visa normal, ni aux personnes se rendant aux Etats-Unis  depuis le Mexique ou le Canada (Transport terrestre). 

Nouvelle procédure en application au 8 septembre 2010 :
L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un questionnaire exigible à remplir sur internet sur le site internet officiel de l’esta Usa par tout citoyen français en préparation de son voyage aux Etats-Unis. Il représente, une permission d’entrée aux USA par l’organisme VWP (Visa Waiver Program, prenant place de la classique« feuille verte »). Parmi les informations demandées figurent les noms et prénoms, numéro de passeport, pays de résidence…
Le demandeur doit avoir en poche cette autorisation de voyage électronique avant de monter au bord d’un avion.  Si non, il sera renvoyé.
Il est fortement conseillé d’imprimer votre E-VISA ESTA et de la garder avec vous durant votre voyage. A Conserver aussi le numéro ESTA pendant et après votre séjour pour un prochain voyage aux USA.

L’ESTA a une durée de validité de 2 ans (ou jusqu’à expiration du passeport)
La demande en ligne de lesta doit se faire au plus tard 72 heures avant le départ, néanmoins, il est fortement conseillé de le faire aussitôt le voyage décidé.
La démarche d’obtention du formulaire ESTA est à effectuer par le passager lui-même en amont de son voyage aux USA. Le passager peut également se faire aider d’une tierce personne. Les renseignements divulgués par le touriste sont vérifiés à son passeport et n’a pas de rapport avec son billet.

ESTA FAMILLE ET GROUPE
Depuis le 15 août 2012, il est possible de faire des demandes ESTA groupées sur le site officiel et donc de payer en une seule fois.

Pour que la demande d’un « Visa Waiver » soit acceptée, les autorités américaines demandent aux ressortissants français d’utiliser leur nom tel qu’il figure sur leur passeport français. Bien qu’il n’existe pas d’obligation de renseigner le nom de jeune fille pour les femmes mariées, les autorités américaines recommandent dans l’intérêt du client, d’indiquer dans la mesure du possible le nom complet, c’est-à-dire les deux noms : nom de jeune fille et nom d’épouse.
Le numéro de passeport renseigné par le passager dans l’ESTA doit impérativement correspondre aux 9 caractères alphanumériques figurant sur le passeport français, c’est-à-dire qu’ils doivent être introduits sous le format suivant : 12XX34567.

Une nouvelle demande d’autorisation ESTA est exigée lorsque : 
A. Le voyageur dispose d’un nouveau passeport
2) le voyageur change de nom
3) le voyageur change de genre
4) le pays de citoyenneté du voyage change
5) ou si les réponses aux questions posées dans le cadre de l’application ESTA avec des réponses par « oui » ou « non » ont changé.

Depuis le 8 septembre 2010, le formulaire ESTA est payant à hauteur de 14US$ par personne (de même pour chaque renouvellement). Cette taxe est payable sur le site internet officiel par carte bancaire uniquement.

Si l’autorisation ESTA expire avant que le voyageur ne quitte le territoire américain, celui-ci n’est pas obligé de faire une nouvelle demande ESTA. Toutefois, il aura besoin de soumettre une nouvelle demande d’autorisation pour un prochain voyage.

Dans la plupart des cas, les agents de sécurité intérieure donneront leur accord en ligne presque immédiatement en renvoyant la mention « autorisation approuvée ». Nous vous conseillons de garder votre numéro d’autorisation, d’imprimer votre document et de le garder sur vous durant la totalité de votre voyage.

Pour plus d’informations sur l’ESTA et pour remplir votre demande d’autorisation, nous vous recommandons l’utilisation exclusive du site officiel. Certains sites internet proposent l’ESTA à un montant dépassant les 14US$ par personne. Or, ces sites ne sont pas approuvés, associés ni affiliés par le DHS et le gouvernement américain. Dans ce cas, nous vous conseillons de vérifier que votre ESTA a bien été accordée sur le site internet mentionné ci-dessus.
Il arrive que le site soit saturé durant quelques heures ou qu’il soit en cours de maintenance, dans ce cas, nous vous invitons à réitérer votre demande ultérieurement.

Les passeports à lecture optique délivrés entre le 26 octobre 2005 et le 30 mars 2006 ne permettant pas de se rendre aux USA sans visa, sont échangés gratuitement en préfecture de police contre un passeport électronique.
Le délai d’échange est le même que pour l’obtention d’un nouveau passeport, environ 1 mois, variable selon la période de l’année.

2. Santé / Vaccins

Aucune vaccination spécifique nécessaire. N’oubliez pas votre carte de groupe sanguin et votre assurance assistance rapatriement. Nous vous recommandons également d’être à jour de vos vaccinations usuelles, en particulier contre le tétanos.

Informations communiquées à titre indicatif pour les ressortissants français. Pour les autres nationalités, merci de vous renseigner auprès des ambassades concernées. Il vous appartient de vérifier que vous disposez des éléments d’identité et éventuellement sanitaires nécessaires pour l’entrée dans le pays visité.

3. Climat

Quel est le meilleur moment pour partir ?
Vaste question pour un vaste territoire !
De type tempéré pour la plupart des régions, le climat des Etats-Unis présente des nuances plus importantes en fonction de la latitude : les températures sont plus élevées au Sud, les saisons sont plus contrastées à l’intérieur des terres et au Nord.

Le Sud de la Californie, par exemple, jouit d’un climat de type méditerranéen, avec des hivers plus doux et des étés secs ; tandis que les régions désertiques du Sud-Ouest connaissent évidemment des étés torrides.
En revanche, le plateau de Colorado, où se trouvent un grand nombre de parcs nationaux, connaît des étés caniculaires et des hivers chargés de neige.
Les Rocheuses connaissent également un climat continental avec des hivers rigoureux, adoucis parfois par un vent chaud et sec appelé Chinook, et des étés très chauds.

L’automne et le printemps sont donc les périodes idéales pour la plupart des lieux, New York y compris : avril, mai, juin, puis septembre et octobre vous éviteront les froidures d’un hiver souvent rude et les étés caniculaires.

4. Décalage horaire et Téléphone

Le décalage horaire est de 6 heures entre la France et la côte Est des Etats-Unis et de 9 heures avec la côte Ouest.
L’Alaska a 10 heures de décalage avec la France et Hawaï 11 heures.

Ainsi, lorsqu’il est midi à Paris, il est 6 heures du matin à New York et 3 heures du matin à Los Angeles.

Mais attention, il y a dans certaines régions un horaire d’hiver et un horaire d’été dont les périodes d’application ne coïncident pas toujours avec celles en vigueur de notre côté de l’Atlantique. Normalement, le passage à l’heure d’été doit avoir lieu le second dimanche de mars et le retour à l’heure d’hiver le premier dimanche de novembre.

Les Etats-Unis continentaux sont répartis sur quatre fuseaux horaires : Eastern, Central, Mountain et Pacific Time. Il y a 3 heures de différence entre la côte Atlantique et la côte Pacifique.
Détail important en cas de rendez-vous : ces fuseaux ne suivent pas exactement les frontières des états ni les méridiens. Il peut donc y avoir un décalage horaire à l’intérieur d’un même état comme l’Idaho, ou entre deux états voisins comme l’Arizona et l’Utah.

Les Américains se servent encore du latin pour donner l’heure. Les heures du matin sont suivies de A.M. (Ante Meridiem) ; ceux de l’après-midi le sont de P.M. (Post Meridiem) : 12am = midi, 1am = 1 heure (du matin) et 12pm = minuit, 1pm = 13 heures etc.


Depuis la France pour téléphoner aux USA :
L’indicatif pour les Etats-Unis est le 1.
Composez donc 00 pour sortir de la France, 1 pour les USA, puis les 10 chiffres de votre correspondant
Ex: 00 1 222 333 4444 pour le (222) 333 4444

Depuis les USA pour téléphoner en France :
L’indicatif pour la France est le 33.
Composez donc 011 pour sortir des USA, 33 pour la France, puis le numéro de votre correspondant sans le premier zéro.
Exemple : 00 4 37 02 20 00 pour le 04 37 02 20 00

5. Électricité

120V / 60Hz (en France : 50Hz). Les prises de courant américaines ont des fiches plates ; il est donc nécessaire de se munir d’un adaptateur.

6. Monnaie et Pourboires

Le Dollar AMéricain.
$1 équivaut à 100 cents. Il existe également des billets de $2, $5, $10, $20, $50 et $100. Attention, ils sont tous de la même couleur! Côté pièces, elles existent en 1 cent (Penny), 5 cents (Nickel), 10 cents (Dime) et 25 cents (Quarter).

Vous pouvez emporter des chèques de voyage en dollars (avantage : ils sont remboursés en cas de perte ou de vol), mais l’on peut payer partout en carte de crédit. Vous  trouverez des distributeurs de billets (« ATM ») à chaque coin de rue, voire dans les hôtels et certains magasins. American Express, Diners Club, Mastercard (Eurocard) et Carte Bleue Internationale (Visa), sont les plus fréquemment utilisées.

Le change est assuré dans les aéroports et dans certaines banques des grandes villes (généralement ouvertes de 9h à 15h du lundi au vendredi). Toutefois il n’est pas recommandé d’apporter de l’argent français aux Etats-Unis, le change étant défavorable sur place.

La somme maximale (en liquide) qu’il est possible d’emporter avec soi lors d’un voyage aux USA est de 10.000US$. Au-delà, une déclaration aux douanes s’avère nécessaire.

POURBOIRES
Les Français n’ont pas une grande réputation de générosité au moment de payer l’addition et passent souvent pour des « stingy » (radins) ! A leur décharge, c’est généralement par ignorance des us et coutumes… Il faut donc savoir qu’aux Etats-Unis, le service est rarement compris et constitue la rémunération principale du serveur ou de la serveuse.

Dans les restaurants, les prix affichés sur les menus sont indiqués hors taxes et hors pourboires. Il convient donc de laisser le « tip » qui s’évalue entre 15 et 20% du montant de l’addition. Laisser moins de 15% — voire rien du tout — signifie que vous êtes très mécontent du service.
Si vous réglez par carte de crédit, indiquez dans la case située à cet effet le montant du pourboire que vous souhaitez laisser et faites vous-même l’addition ! A défaut, le caissier risquerait de remplir cette case lui-même…

Attention : le pourboire peut aussi se traduire par « Gratuity ». Un « faux-ami » bon à connaître pour éviter toute confusion. Certains restaurants appliquent d’office une gratuity (encore appelée service charge). Vérifiez donc bien sur la note si le tip a déjà été inclus ou non.

Le pourboire est partagé par les serveurs avec les « busboys ». Le busboy est l’employé qui s’assure que les clients ne manquent pas d’eau ni de pain, qui débarrasse les tables et met les couverts, et qui généralement effectue les tâches les plus lourdes. Sachez aussi que les services des impôts calculent systématiquement les revenus estimés avec pourboires, ce qui signifie que si vous ne laissez que 10% de l’addition à la serveuse, elle est doublement pénalisée, car elle va payer des impôts sur un revenu correspondant à 15% de l’addition.

À l’hôtel, le savoir-vivre exige qu’on donne un pourboire aux porteurs, généralement 5 dollars. On donne 1 ou 2 dollars pour les voituriers. Une tradition qui se perd consiste aussi à laisser un pourboire aux femmes de ménage sur une table de la chambre d’hôtel qu’on quitte à la fin d’un séjour.

Dans les taxis, il est d’usage de laisser un tip maximum de 10 %.

Dans les supermarchés, lorsqu’un employé (souvent un jeune stagiaire) vous aide à remplir vos sacs, 1$ est bienvenu.

Lors d’un circuit, chauffeurs et guides des excursions ainsi que bagagistes tireront aussi l’essentiel de leur revenu des pourboires donnés en fin de visite. La norme est de 5 à 10 US$ par jour et par personne pour un guide par exemple.

En résumé : le pourboire n’est pas obligatoire, mais il n’est pas non plus facultatif !

Sources: http://www.absolu-voyages.com/infos/infos-usa.html

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *